Partenariat Scolarisation Majunga

                                                      Septembre 2018

Assemblée générale

L’association a tenu son assemblée générale le 22 septembre dernier. Nous joignons à cette lettre l’article publié dans Le Télégramme à la suite de la réunion. L’éventualité d’ouvrir un second projet dans une autre ville a été évoquée. L’association se donne un an pour préparer ce développement.
Campagne électorale

Le premier tour des élections présidentielles et législatives malgaches aura lieu le 7 novembre prochain. Les 36 candidats à la présidentielle ont débuté leur campagne. Origine douteuse des fonds, listes électorales contestées, grands écarts dans les moyens mis en œuvre, sondage interdit de diffusion, …, les motifs de conflits ne manquent pas.


En ce début de campagne, Andry Rajoelina, ancien président de la transition (2009-2014) semble en pôle position. Il mène une campagne à l’américaine avec des moyens colossaux.

 
Rentrée scolaire incertaine

Elle est prévue de 9 novembre, soit deux jours après le premier tour des élections, période critique si l’on s’en tient aux scrutins précédents (notamment 2002 et 2009) qui ont été suivis de troubles sérieux.
Les syndicats des enseignants menacent de reprendre leur grève.
Nous préparons les listes des bénéficiaires (probablement plus de 90 enfants).
Le papa de Ferlin, ici, à la droite de la photo, au cours dune réunion dans le quartier
Le papa de Ferlin, ici, à la droite de la photo, au cours dune réunion dans le quartier
 Décès du papa de Ferlin

Il fut adjoint au Maire de Belobaka.

Il était « le sage » d’Andohagara, toujours disponible pour apaiser les conflits et résoudre les litiges entre les habitants.

Il était un ami de l’association, nous appuyant discrètement, avec efficacité.

C’était aussi le seul papa des enfants bénéficiaires à détenir un vrai contrat de travail déclaré (gardien chez un particulier).

Il est décédé subitement le 27 septembre. Il est enterré dans sa région d'origine, le pays antandroy, au sud de Madagascar

Nous avons présenté nos condoléances à sa famille.
Un artisan soudeur

Le papa de Noelina, habitant le quartier d'Aranta dans un appentis en bord de route avec sa famille, est soudeur. Journalier, faute de disposer de ses propres outils. Sa compétence est reconnue dans le quartier.

Depuis près d'un an, il veut créer son propre atelier. C'est lui qui a demandé de reporter la mise oeuvre pour être tout à fait prêt.

C’est maintenant chose faite, grâce aux financements de Solidarité Enfants du Monde. Poste à soudure, meule, étau, c’est un équipement professionnel qui lui permettra d’améliorer sensiblement les ressources de sa famille.

Le coût de cet équipement est de 200 €, somme modeste pour une création d'atelier en Europe, somme déjà très importante pour une famille très pauvre de Madagascar. 
Les ancres pour les bateaux de pêche sont le produit le plus courant des soudeurs dans le quartier dAranta
Les ancres pour les bateaux de pêche sont le produit le plus courant des soudeurs dans le quartier dAranta
La maman prépare les bonbons , vendus sur la plage par les enfants, Juliana et Dada
La maman prépare les bonbons , vendus sur la plage par les enfants, Juliana et Dada
Bonbons pistache

C’est le nom donné à des petits gâteaux à base de cacahouètes pilées et de sucre. Une petite aide (4 euros) permet maintenant à la maman de Juliana (Belinta) de produire quotidiennement près de 200 « bonbons », vendus sur la plage.

A Madagascar, on appelle "pistaches" les cacahouètes. Et on appelle "bonbons" des gâteaux sucrés ... 

Les "bonbons pistache" sont vendus 100 ariary pièce, soit 2,5 centimes d'euro. 
Le musée Akiba

Seul musée de Majunga, situé sur le campus universitaire, Akiba présente l’histoire de la région, l'évolution de son peuplement, son économie, la faune et la flore, ses éco-systèmes, … et aussi d’impressionnants fossiles de dynosaures.

Nous passons une convention avec le musée. Les enfants pourront visiter le musée, nettoyer des fossiles en laboratoire, participer aux fouilles sur le site de Belobaka, …

Notre objectif est d'intéresser les enfants à l'histoire de leur région, à en découvrir les richesses. IL ne s'agit pas simplement de visiter un musée, en l'occurence modeste, mais de rendre les enfants acteurs de la mise en valeur de leur patrimoine et de sa protection.
A droite sur la photo, Herimalala Raveloson, directeur du Musée
A droite sur la photo, Herimalala Raveloson, directeur du Musée
Vers un potager collectif des enfants

L’idée est de proposer aux enfants (à Andohagara et à Belinta) de créer et de gérer un potager collectif biologique, de s’organiser pour les préparations, les plantations, l’arrosage, et bien entendu le partage des récoltes. Utilisation de compost, introduction de nouvelles variétés de légumes peu connus à Majunga, ...

Toute une aventure !

Guy Pinault, ancien professeur de biologie installé à Majunga, s’investira dans ce projet introduit par les étudiantes belges qui seront à Majunga au premier trimestre 2019.
 
 



Créer un site
Créer un site