Partenariat Scolarisation Majunga

              décembre 2018

L’équipe de PSM à Majunga vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2019.

Le début de l’année 2019 est difficile à Majunga. Nous sommes en pleine saison des pluies et l’électricité est coupée de longues heures chaque jour. Il en est ainsi dans la majorité des villes de Madagascar. La fête est terminée !
La rougeole

Une épidémie de rougeole frappe Madagascar en ce moment. Les familles bénéficiaires ne sont pas épargnées. De nombreux enfants sont malades.
Par manque d’argent, beaucoup des parents essayent d’abord de soigner par des plantes, sans succès. C’est seulement ensuite qu’ils vont voir un médecin alors que l’état des enfants malades a empiré.

Ainsi, à Andohagara, 5 enfants d’une même famille sont tombés  malades (2 d’entre eux sont des bénéficiaires). A notre passage, nous avons trouvé les 5 enfants enfermés dans une petite pièce. « Il y fait chaud, ça leur fait du bien », a dit la grand-mère. Une petite fille de 5 ans était particulièrement faible. Après une longue discussion, nous avons fini par convaincre les adultes d’aller consulter un médecin, aux frais de l’association. 


Animations

Dès le début du mois de décembre, la fête de Noël était dans la tête des enfants. Ils ne cessaient de parler du père Noël et des cadeaux. Les anciens bénéficiaires décrivaient aux nouveaux le cadeau qu’ils avaient reçu, les bonbons, le père Noël … 

Pour que les enfants se sentent vraiment concernés par  la fête, depuis le début du mois, pendant les séances d’animation, les enfants ont fabriqué des guirlandes et réalisé des dessins et peintures pour décorer les salles prévues. 

Les fêtes sont très importantes à Madadagascar : Noël, Pâques, la fête nationale, le retournement des morts, ...

La population se prive de l'ordinaire pendant plusieurs semaines pour marquer le moment de la fête.

Cependant, nos familles bénéficiaires vivent dans l'extrême pauvreté. Elles marquent le temps de la fête par un repas un peu plus copieux (de la viande par exemple), mais elles ne peuvent offrir de cadeaux aux enfants.


Sur la photo de droite, la préparation des paquets de bonbons par Jean René, parrain de l'association, et Hasina.
La fête de Noël

Nous avons demandé à 3 grands garçons bénéficiaires de jouer le rôle de pères Noël. Nous nous attendions à des réticences. Mais, à notre surprise, ils ont été tout de suite d’accord et très curieux de vivre cela.

D’éric d’Andohagara  a été Père Noël à Aranta et Abattoir, Noël d’Aranta à Belinta et Alex de Belinta à Andohagara.

Les garçons ont été un peu timides au début mais après ils ont très bien tenu leur rôle. Ils y ont pris beaucoup de plaisir. Les enfants ont passé leur temps à essayer de deviner qui se cachait derrière la grande barbe blanche.

Pour nous, le fait que le rôle du père Noël soit tenu par des ados bénéficiaires est symbolique d'une solidarité entre les grands et les plus petits. C'est faire participer les ados aux animations.  


Goûter de Noël

Un  goûter de Noël a été organisé les 21 et 22 décembre pour les quatre quartiers. Les enfants ont reçu leur cadeau tant attendu, des bonbons, biscuits et  brioches.

Le petit cadeau, d’une valeur moyenne de 6 €, est le seul que les enfants reçoivent de toute l’année. Pour eux, c’est incroyable et magique. Kit de coiffure, sac à main, montre, poupée, pistolet à eau, dinette, …

Comme aux Noëls précédents, la grande majorité des enfants n’a mangé ni les biscuits, ni les brioches, ni les bonbons. Spontanément, ils les ont apportés avec eux pour partager tout ça avec leurs frères et sœurs.
la maison avant l'incendie
la maison avant l'incendie
La maison a brûlé

La maison  de la grand-mère de Jessé (qui a en charge 2 enfants bénéficiaires) a entièrement brûlé.

Un petit garçon, confié à une voisine, a échappé à la surveillance de cette dernière. Il a joué avec des allumettes.

La grand-mère, fière et courageuse, ne nous demande rien. Elle veut financer la reconstruction en vendant des mangues et du manioc.

Nous allons négocier de pouvoir l’aider, tout en respectant sa démarche d’autonomie.
Ce qu'il en reste
Ce qu'il en reste
 
 



Créer un site
Créer un site