Décembre 2017

A l’approche des fêtes de fin d’année, l’augmentation des prix des matières premières se poursuit, avec notamment une explosion du prix du riz dans certaines régions de Madagascar, Majunga restant relativement épargné.

 La mise en œuvre des projets économiques préparés en octobre a été différée aux mois de janvier-février, le risque qu’une partie des sommes allouées aux familles passent en partie dans les dépenses liées aux fêtes étant très important.

Avotra, jeune enfant handicapé suivi par les médecins de Majhandi, est fier d'arborer son joli camion bleu
Avotra, jeune enfant handicapé suivi par les médecins de Majhandi, est fier d'arborer son joli camion bleu

Les animations de Noël
 
Temps fort de l’année avec les enfants bénéficiaires, les animations de Noël restent un moment particulier. 
Les enfants oublient leur problème le temps d’une rencontre avec le père Noël et de découvrir leur cadeau, dans une excitation palpable. C’est le dernier contact de l’année avec les enfants, Myriam, Hasina et Gildas étant ensuite en vacances jusqu’au début de l’année.

A Andohagara, le directeur de l’école, Monsieur Tovo, a accepté de jouer le rôle du père Noël. C’est Gildas qui a joué ce rôle à Belinta et Aranta, avec beaucoup d’enthousiasme.
les petits restent très impressionnés de venir sur les genoux du père Noël
les petits restent très impressionnés de venir sur les genoux du père Noël
Crise aigüe d’appendicite
 
Pascalina, jeune adolescente d’Andohagara, a été hospitalisée au CHU d’Androva suite à une crise aigüe d’appendicite, d’abord diagnostiquée comme crise de calculs rénaux. L’opération a été un succès, mais Pascalina a été très affaiblie par une mauvaise alimentation avant et après l’opération. Sa famille s’est par ailleurs curieusement montrée peu solidaire avec elle, hormis l’inépuisable Dad reraka (« grand-mère fatiguée »), qui s’occupe d’elle depuis toute petite. Pascalina est finalement
rentrée chez elle après 5 jours.
Epilogue de la construction de la maison de la grand-mère de Tandrona

Notre aide à la construction d’une petite maison pour la grand-mère de Tandrona et ses 3 petits-enfants dure depuis 2 ans.

Nous avons persisté dans l’intérêt des enfants. Lors de notre dernière visite, avant les vacances de Noël, le toit était presque terminé. Cela va permettre à la grand-mère et ses petits-enfants de traverser la saison des pluies en dormant  au sec.
Jeux dapprentissage des différentes parties du corps, à la demande des mamans.
Jeux dapprentissage des différentes parties du corps, à la demande des mamans.
Apprendre le français aux mamans ?
 A Andohagara, la dynamique des cours de français, très bonne durant les deux premiers mois, s’essouffle. L’impossibilité d’utiliser le support écrit du fait de l’analphabétisme et les difficultés de mémorisation rendent toute progression compliquée et érodent la confiance des mamans en elles.
Divers approches ont déjà été tentées, toujours dans un souci d’interactivité et d’échange mutuel : questions/réponses, dialogues de présentations, petites scènes de théâtre, questions venant d’abord des mamans, etc. Il semble en tout cas nécessaire de tenter encore de nouvelles choses, sur un mode plus dynamique, durant le mois de janvier, à l’issue duquel nous tirerons un nouveau bilan.
Nouvelle séparation des parents de Chantal et Angelo à Aranta
 
Illustration des difficultés du suivi de certaines familles : les parents de Chantal et Angelo se sont à nouveau séparés. Ils se disputent violemment de façon chronique depuis des années. Il y a beaucoup d’alcool, surtout pour la maman. Suite à un nouveau différend, certains fils de la mère, désormais adultes, dont leur père n’est pas le mari, s’en sont pris à lui, le menaçant, puis l’agressant physiquement. Le mari a renvoyé sa femme qui est partie avec les enfants chez sa sœur. La rupture est peut-être définitive cette fois et pose le problème du logement de la mère et de ses enfants. Le père accepte que les enfants reviennent chez lui sans leur mère. Comme on le dit souvent à Madagascar, on verra la suite …
La maison de Chantal et Angelo où le papa vit désormais seul
La maison de Chantal et Angelo où le papa vit désormais seul
Les comptes 2017 de l’association
 
16 048 euros de recettes provenant quasi-intégralement des 80 donateurs de l’association.
 
14 123 euros de dépenses qui ont permis de scolariser et d’accompagner 85 enfants et 51 familles.
 
Les finances de l’association sont saines. Au 31 décembre 2017, nous disposions de 13 755 euros de réserves.
 
Le conseil d’administration votera le budget 2018, actuellement en cours de préparation, le 24 février prochain. 
 
 



Créer un site
Créer un site