Partenariat Scolarisation Majunga

     assemblée générale 2020

PARTENARIAT SCOLARISATION MAJUNGA
 
Association 1901, déclarée à la sous-préfecture de Brest (publication au Journal Officiel du 6 mai 2006 sous le n° 445) N° Association : W291005882
 
Siège social : Mairie de Pencran, place de la mairie, 29800 PENCRAN
 
Procès verbal de l’assemblée générale du samedi 19 septembre 2020, salle Argoat à PENCRAN
 
L’assemblée générale de l’association « PARTENARIAT SCOLARISATION MAJUNGA » s’est tenue le samedi 19 septembre 2020 à 10h, salle Argoat à PENCRAN.
 
Présents : Monique MADEC, Imelda ABIVEN, Annick JAFFRES, Guylaine SENE, Nathan GUILLAUD, Gildas BUTTET, Jean Paul PINVIDIC, Jeanine MARTIN, Geneviève KERDRAON, Annie THOMAS, Jean Claude LE PERSON, Raymonde LE PERSON.
 
Excusés : Odile MANACH, Jean René GONZALVEZ, Fanny GRANIER, Yveline INISAN ; Jean Pierre LE BOURDON, Jacky CLIGNY, Régine PINVIDIC, Guy PINAULT, Lucien VIGOUROUX, Maud LE HUGEUR ;
 
La réunion s’est tenue dans le respect des mesures sanitaires : port du masque, distance, lavage des mains.
 
Projection de 2 films réalisés à Majunga en janvier 2020. Lydia  qui présente la vie d’une adolescente, bénéficiaire depuis 2013 ; Projets économiques, présentation de quelques activités génératrices de revenus financées par Solidarité Enfants du Monde.   
 
Rappel du projet de l’Association : Assurer l’éducation d’enfants en grande difficulté dans la ville de Majunga (Madagascar), soutien scolaire, activités périscolaires, encadrement socio-éducatif, aide à la fourniture et frais de scolarité, soins de santé, aides aux familles, financement de projets économiques…. En partenariat avec des associations et autorités locales.
Rappel des valeurs de l’association : le respect des droits de l’enfant, l’égalité entre les filles et les garçons, une relation de dialogue et de confiance avec les enfants et les familles, la responsabilisation des familles, l’acceptation de l’échec s’il permet de rebondir (résilience).
 
Rapport d’activités :
La présentation du rapport d’activités s’appuie sur un bilan des actions effectuées sur l’année scolaire écoulée (2019-2020).
 
L’association est reconnue comme ONG pouvant œuvrer sur le territoire malgache grâce à l’obtention d’un « accord de siège ».
 
Bilan 2019-2020 : 110 enfants sont pris en charge, dont 98 scolarisés, soit 57 familles habitant dans 3 quartiers différents (Andohagara, Aranta-Abattoir, Belinta). 52 filles et 46 garçons âgés de 7 à 19 ans. 41 familles sont monoparentales, il y a 3 à 16 enfants par famille (moyenne supérieure à 9). Les ressources mensuelles moyennes sont de 26 euros. Parmi les 57 familles, seules 4 ont un “vrai” travail (aucun déclaré).
 
Scolarité : A la rentrée 2019-2020, 98 enfants sont scolarisés (63 enfants en écoles privées et 35 enfants en écoles publiques) au sein des 12 écoles partenaires. Ces enfants sont scolarisés du CP à la terminale. Il y a eu 3 abandons en cours d’année. 18 enfants se sont présentés aux examens (CEPE, Brevet et Bac), les résultats ne sont pas encore connus, sauf pour le CEPE : 5 reçus sur 7 présentés.
Le coût annuel de la scolarité  est de 40€ en école privée et de 30€ en école publique (hors fournitures).
 
Soutien scolaire, animation et santé :
32 enfants ont bénéficié d’un soutien scolaire hebdomadaire par l’association et tous les enfants ont bénéficié d’une animation hebdomadaire afin de faire des jeux, sorties, activités. L’épidémie du Covid 19 a entrainé l’interruption des animations à partir de fin mars. Nous avons dû également annuler l’habituelle journée à la plage de la fin de l’année scolaire. Le soutien scolaire a été très intensif cette année, notamment pour les enfants se présentant aux examens de fin d’année.
 
Les soins de santé, infirmiers, médicaux dentaires tiennent une place de pus en plus importante. 58 enfants ont bénéficié de soins dentaires, 71 enfants de soins médicaux et 2 enfants pour des soins kiné. Deux épidémies ont marqué cette année : la dengue en avril et mai (5 enfants bénéficiaires malades, 1 membre de l’équipe) et le coronavirus. Nous avons distribué des moustiquaires et des masques, effectué des séances d’information sur la protection par rapport aux deux épidémies. La distribution de produits d’hygiène (brosses à dents, dentifrices, savons) ainsi que vêtements de 1ère nécessité (imperméables, sandales) renforcent notre action.
 
Aides aux familles : toutes les familles ont été visitées régulièrement, soit 30 visites à domicile en moyenne par famille en un an. Ces visites sont devenues un point central de l’action, permettant un moment d’écoute, de confidences, de reconnaissance dans un souci de respect mutuel. 10 tonnes de riz ont été distribuées.
 
Problèmes rencontrés : l’année scolaire a été escamotée à cause du coronavirus. Le confinement a entrainé l’arrêt quasi-total des activités économiques des familles. D’où une grande misère, une grande difficulté pour trouver à manger chaque jour. La prostitution des adolescentes a pris de l’ampleur. La moitié des filles de 13 à 18 ans sont concernées. Quelques enfants risquent d’arrêter leur scolarité (l’école est déjà loin après 6 mois de vacances forcées).
 
Partenariat avec Solidarité Enfants du Monde (SEM) : ce partenariat se poursuit de façon très positive.
 
Renforcement de l’équipe de Majunga : 3 salariés pour toute l’année en cours : Myriam, coordinatrice, Joseph et Lanto, animateur(trice). Participation ponctuelle de bénévoles à Majunga (Jean René, Bernard, Guy). Collaboration avec le dispensaire Aina-Vao pour la kiné au profit des enfants handicapés, et Pharmaciens Sans Frontières Suisse (Claire).  
 
Projets 2020-2021 : Stabiliser le nombre d’enfants scolarisés (100 enfants) et augmenter le nombre de bénéficiaires de formations professionnelles (5 jeunes). Relancer les activités économiques des familles. Lutter contre la prostitution des adolescentes par l’information, la prévention des maladies sexuellement transmissibles, le renforcement de la collaboration avec le planning familial, dénommé la FISA à Madagascar, pour la contraception.  
 
Le rapport d’activités est adopté à l’unanimité.
 

Rapport financier 2019 (année civile) : Résultat 2019 (France + Majunga)   Trésorerie au 1er janvier 2019  France10 661,70 Majunga3 047,13  13 708,83Recettes  virements mensuels9 051,00 virements ponctuels6 945,00 intérêts créditeurs56,36 parrainages reçus à Majunga227,73   Total des recettes16 280,09   Dépenses  6010riz97,626050petit matériel48,456050achat mobilier25,306051animation645,996051fête de noël476,596060fournitures scolaires1 548,186060cartables516,566060blouses41,366060pensions des enfants186,306061sandales220,766061imperméables261,356070fournitures de bureau85,706130loyer525,786150réparations190,816160assurances81,086170frais postaux60,306220frais de scolarité2 561,086220formation professionnelle84,616221soutien scolaire41,756222santé des enfants1 745,646250frais de déplacement744,536251déplacements des enfants103,296260frais téléphoniques372,376270frais bancaires196,576270Ecarts de change54,706280internet226,916310impôts613,046410salaires5 644,556450charges sociales562,886560soutien aux familles903,246590divers185,22   Total des dépenses19 052,51   RésultatDéficit2 772,42   Trésorerie au 31 décembre 2019  France9 951,35 Majunga985,06  10 936,41     Le rapport financier est adopté à l’unanimité
 
L’année 2020 se présente avec un déficit probable voisin de celui de 2019. Les réserves de l’association tendent à se réduire. Il conviendra de retrouver un équilibre des comptes en 2021. Quatre initiatives ont été retenues par le bureau pour redresser les comptes :
  • Augmenter le nombre des donateurs, les « parrains »,
  • Lancer un crowdfunding par le site Hello-asso, opération menée par Gildas,
  • Solliciter des subventions des communes où nous avons beaucoup de donateurs (Pencran, La Forest Landerneau, La Martyre, Ploudiry, Landerneau).
  • Avoir un compte Facebook de l’association.
  •  
    Conseil d’administration
     
    Il est composé jusqu’à présent de : Régine Pinvidic, Raymonde Le Person, Josiane Ravoniarimanana, Jean Paul Pinvidic, Gildas Buttet, Nathan Guillaud, Fanny Granier, Joel Tanné, Maud Le Hugeur, Mallaury Nicolo, Imelda Abiven, Jean Pierre Le Bourdon, Guylaine Séné, Elodie Piquet, Jean René Gonzalvez, Guy Pinault.
    Le bureau est composé de : Régine Pinvidic, Raymonde Le Person, Josiane Ravoniarimanana, Jean Paul Pinvidic, Gildas Buttet, Nathan Guillaud, Fanny Granier, Guy Pinault.
    Josiane Ravoniarimanan et Jean Pierre Le Bourdon souhaitent se retirer du conseil d’administration. La démission de Joel Tanné est constatée. Régine Pinvidic souhaite se retirer du bureau.
    Geneviève Kerdraon est candidate.
    L’assemblée générale élit Geneviève Kerdraon membre du conseil d’administration, renouvelle tous les autres membres en tenant compte des souhaits de chacun.
     
    Renouvellement des membres du bureau de l’association : (fonctions respectives à confirmer)
     
    Ont été élus à l’unanimité :
    Président :
    Jean-Paul PINVIDIC, né le 20 août 1952 à Landerneau (29), de nationalité française, demeurant 5,Gorrequer Huella 29800 LA FOREST LANDERNEAU, retraité
    Vice-président : Gildas BUTTET, né le 3 juin 1996 à Paris(20ème), de nationalité française, demeurant 50 avenue du Prieux 44380 PORNICHET, étudiant.
    Trésorière : Raymonde LE PERSON, née le 7 juin 1952 à La Roche Maurice (29), de nationalité française, demeurant 26 Gwaremm Vraz 29950 BENODET, retraitée.
    Secrétaire : Fanny GRANIER, née le 03 janvier 1996 à Paris(12ème), de nationalité française, demeurant 14 chemin du Relais 44600 ST NAZAIRE, enseignante.
    Secrétaire-adjoint : Nathan GUILLAUD, né le 12 février 1996 à St Nazaire, de nationalité française, demeurant 24 rue du Croisic 44600 ST NAZAIRE, étudiant.
    Trésorier adjoint : Guy PINAULT, né le 14 février 1948 à Paris (10ème), de nationalité française, demeurant 57 els camps de la creu, 66720 Baillestavy, retraité. 
     
     



    Créer un site
    Créer un site